La mysophobie : comment se manifeste-t-elle et comment agir contre ?

La mysophobie : comment se manifeste-t-elle et comment agir contre ?

Tirée du grec « mysos » signifiant souillure ou impureté, et de « phobos » ayant pour sens peur, la mysophobie se définit comme étant la peur irrationnelle d’être contaminé par les saletés et les microbes. Elle peut entraîner des troubles de comportement et sujet aura du mal à le vivre. Mais qu’en est-il de cette maladie ?

La mysophobie : qu’est-ce que c’est ?

La mysophobie fait partie des troubles obsessionnels compulsifs que l’on appelle également TOC. Parmi les nombreuses maladies qui se trouvent dans cette catégorie, la mysophobie se démarque par une phobie des microbes très maladive sur la personne. Cette dernière aura tendance à développer une peur panique de son environnement et à rejeter tout ce qui pourrait amener de la saleté et des bactéries. À cela s’ajoutent les risques d’infections qui pourraient la rendre malade.

Ainsi, la personne mysophobe aura une envie croissante de tout contrôler sur la propreté de l’environnement qui l’entoure. Cela commence par un nettoyage à longueur de journée pour qu’aucune trace de poussière ne soit visible. Il arrive même des cas où l’individu refait le nettoyage plusieurs fois en un seul jour. La mysophobie entraîne donc des comportements et pensées obsessifs compulsifs qui contrôlent la vie quotidienne de la personne atteinte.

Pour les personnes mysophobes, faire un simple ménage n’est pas suffisant. Il faut être continuellement en action pour éradiquer les saletés. Et elles n’arrivent pas à sortir cette idée de leur tête.

Les causes et symptômes

Les causes de la peur des bactéries sont diverses et on ne connaît pas jusqu’à présent les causes exactes. Néanmoins, on peut citer quelques-unes des possibles origines de la mysophobie comme la détérioration cérébrale, l’hérédité, un côté penchant pour le perfectionnisme qui a dégénéré… Bref, cela dépend de la personne.

Pour ce qui est des symptômes de la phobie des bactéries, elles peuvent se traduire par des gestes qui paraissent anodins à première vue, mais qui sont anormaux à bien s’y intéresser. On rencontre, par exemple, chez l’individu de l’hypersensibilité et un besoin formel de tout contrôler. Cela provoque une manie de tout nettoyer comme se doucher plusieurs fois par jour, se laver les mains maintes et maintes fois, se frotter ardemment lorsqu’on se lave… Et ces tâches à faire peuvent être parfois une sorte de programme qu’il faut suivre strictement dans l’ordre. Si cet ordre parvenait à être interrompu, la personne va recommencer toutes les tâches en suivant le bon ordre du début jusqu’à la fin.

Comment agir contre la mysophobie ?

Il faut savoir qu’il n’est pas facile de maîtriser la mysophobie. En effet, elle affecte tant le comportement que les pensées de l’individu. Ce qui rend difficile toute approche avec lui. Néanmoins, cette maladie peut être éradiquée grâce à plusieurs séances de thérapie. Le meilleur moyen de le faire est de recourir aux services d’un professionnel en la matière. Lui seul peut administrer les traitements efficaces pour réfréner cette peur des microbes. A noter cependant que cette initiative demande de la patience.

Fermer le menu